Rythmes scolaires, le choix de la concertation et du dialogue

0 commentaire Le par

7 réunions de concertation entre décembre et avril. Plus de 15 heures de discussions et d’échanges. C’est le bilan des six derniers mois, qui ont vu l’ensemble des membres de la communauté éducative Lucéenne plancher pour mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès le mois de septembre 2013. Parce que nous considérons que cette réforme est positive pour le rythme des enfants, les élus ont fait le choix de l’appliquer dès la rentrée 2013. Un choix parfaitement assumé tant il correspond à un constat partagé par les professionnels du champ éducatif et les experts

Le Projet Éducatif Local adopté !

0 commentaire Le par

Depuis maintenant plus d'un an, les services de la ville, les enseignants, les parents d'élèves, les associations et les élu-e-s travaillaient à ce PEL, qui a été finalement adopté à l'unanimité par le Conseil municipal réuni mardi 20 novembre dernier. Un moment important pour tous ceux qui se sont investis dans ce projet de territoire, par lequel nous réaffirmons nos valeurs éducatives fortes : considérer l'enfant et le jeune comme une personne en devenir en l'accompagnant dans toutes les étapes de sa vie, développer la confiance, favoriser l'autonomie, former des citoyens, ouvrir à la culture, accompagner la parentalité, assurer une continuité éducative. C'est donc dans une démarche de co-construction que nous avons souhaité travailler à

La concertation « Refondons l’école » à l’honneur ce lundi avec le Député Luc Belot

0 commentaire Le par

A propos de l’école de la République, école du 21ème siècle… Une rencontre passionnante avec Luc Belot, député du Maine-et-Loire, acteur des Ateliers du Changement à l’Assemblée Nationale ! Nous avons eu le plaisir d’accueillir Luc Belot à Sainte-Luce, lors d’une réunion des militants, lundi 15 octobre. Il nous a apporté de nombreuses informations, avec simplicité et clarté, sur les grandes lignes de la concertation avec tous les acteurs du changement pour une véritable refondation de l’école. - La priorité donnée à l’école primaire et l’entrée possible dès deux ans en maternelle (il faut

Conseil Municipal du 25 septembre 2012 : Intervention de Véronique Cadieu au nom du groupe Sainte Luce Avance

1 commentaire Le par

«Mes chers collègues, ​Plus de 7000 personnes sont venues à Sainte Luce, fin juin, pour le festival «Court-Bouillon», véritable succès populaire. Plus de 3900 présences ont été enregistrées au centre de loisirs cet été et nombreux sont les jeunes à avoir poussé les portes du Patio. Quant à la rentrée scolaire : trois classes ont été ouvertes dans les écoles de Sainte Luce, ce sont 84 nouveaux élèves qui ont fait leur entrée dans les écoles publiques lucéennes. L’ambition de François Hollande, pendant la campagne présidentielle, a trouvé écho dans nos esprits : nous aussi depuis le début de notre mandat, nous plaçons la jeunesse au cœur de

Bernard Aunette : « Sainte Luce, acteur du changement ! »

0 commentaire Le par

« Après une année chargée et une pause estivale bien méritée, la vie de la municipalité reprend ses droits en ce début d'année scolaire. Une rentrée est toujours l'occasion de dresser le bilan de l'année passée et de dégager des priorités pour l'année à venir. Cette année électorale a été marquée par les multiples victoires de la Gauche. Cela nous donne d'autant plus de responsabilités : nous devons, dans nos communes, participer à ce changement en marche. La vie lucéenne, ces derniers mois, a été rythmée par les nombreuses manifestations qui marquent peu à peu l'identité de la commune. Je garde un souvenir mémorable

Christophe Clergeau : « Rentrée scolaire à Sainte-Luce, parés pour l’avenir ! »

0 commentaire Le par

Article extrait du blog de Christophe Clergeau, 1er adjoint au Maire de Sainte Luce sur Loire et 1er Vice-président du Conseil régional. « Après quelques semaines de repos en famille, la rentrée scolaire est l’occasion d’évoquer mon mandat de 1er adjoint au Maire de Sainte-Luce-sur-Loire, désormais chargé des finances, du budget des politiques éducatives. Plus de 12 millions d’élèves en France reprennent le chemin de l’école. Ils sont un peu plus de 1400 dans les écoles publiques et privées de Sainte Luce sur Loire, dont plus de 1000 dans les écoles publiques qui ouvrent cette

Education : Nicolas Sarkozy hors-sujet

0 commentaire Le par

Nous vous proposons la lecture du communiqué de presse de Vincent Peillon, Responsable du pôle éducation dans la campagne de François Hollande "Ce soir, à Montpellier, Nicolas Sarkozy a été la caricature de lui-même et n'a pas ménagé non plus la caricature des autres. On comprend mieux les échecs, connus de tous, de la politique mise en œuvre depuis 2007 : le président sortant ne comprend visiblement rien à l'école. Il ne sait pas de quoi il parle. Il vante les internats d'excellence qui ne représentent que 0,04% de l'ensemble des établissements scolaires français (26 établissements

Education : les mauvais calculs du gouvernement

2 commentaires Le par

Avril 2011, Luc Chatel annonce un effectif moyen de 25 élèves par classe. Soit, c'est la moyenne nationale et de notre département. Mais sur le terrain, de nombreuses classes, notamment en maternelle, comptent 30 à 35 élèves, comme à Sainte-Luce, où des parents d'élèves ont rejoint le collectif "25 par classe" constitué sur le secteur Sainte-Luce/Divatte. Pour faire entendre sa voix et demander au ministre des effectifs raisonnables, essentiels pour que l'école remplisse ses missions et ne laisse aucun élève sur le bord du chemin, le collectif s'est tourné vers Michelle Meunier, sénatrice et Michel Ménard, député, qui ont

Les derniers contenus multimédias