Rythmes scolaires, le choix de la concertation et du dialogue

0 commentaire Le par

7 réunions de concertation entre décembre et avril. Plus de 15 heures de discussions et d’échanges. C’est le bilan des six derniers mois, qui ont vu l’ensemble des membres de la communauté éducative Lucéenne plancher pour mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès le mois de septembre 2013. Parce que nous considérons que cette réforme est positive pour le rythme des enfants, les élus ont fait le choix de l’appliquer dès la rentrée 2013. Un choix parfaitement assumé tant il correspond à un constat partagé par les professionnels du champ éducatif et les experts

Un budget sérieux, solidaire, réaliste et responsable

0 commentaire Le par

"Mes chers collègues, Le budget que nous allons examiner ce soir est à l’image de l’action de notre municipalité : sérieux, solidaire, réaliste et responsable. Il est fait pour les Lucéens mais il tient compte de la réalité du monde. Local, il intègre aussi des enjeux globaux, à l’échelle de l’agglomération et du pays. Il répond aux besoins d’aujourd’hui, mais se tourne également vers l’avenir. Ce budget va nous permettre de lancer la construction de nouveaux équipements et de poursuivre la rénovation des bâtiments anciens. Il tient compte des évolutions démographiques, de l’arrivée d’habitants, du renouvellement des quartiers plus anciens. Ce budget place l’action culturelle, les solidarités, le

La concertation « Refondons l’école » à l’honneur ce lundi avec le Député Luc Belot

0 commentaire Le par

A propos de l’école de la République, école du 21ème siècle… Une rencontre passionnante avec Luc Belot, député du Maine-et-Loire, acteur des Ateliers du Changement à l’Assemblée Nationale ! Nous avons eu le plaisir d’accueillir Luc Belot à Sainte-Luce, lors d’une réunion des militants, lundi 15 octobre. Il nous a apporté de nombreuses informations, avec simplicité et clarté, sur les grandes lignes de la concertation avec tous les acteurs du changement pour une véritable refondation de l’école. - La priorité donnée à l’école primaire et l’entrée possible dès deux ans en maternelle (il faut

Les derniers contenus multimédias